7 choses à faire à Jávea/Xàbia (Espagne)

La vie d'un digital nomade.

7 choses à faire à Jávea/Xàbia (Espagne)

Jávea, ça vous dit quelque chose ?

Probablement pas, non, et c’est tout à fait normal ; mais vous loupez quelque chose. Cette petite ville côtière est pleine de trésors cachés et gagnerait à être plus connue ; d’où cet article.

Alors suivez-moi pour un petit tour guidé dans ce village isolé de la Costa Blanca !

Jávea/Xàbia

Donc, Jávea (ou Xàbia, en Valencien, la langue locale), est une ville Espagnole de 27 000 habitants située sur la côte méditerranéenne, au bout de la pointe est de la Costa Blanca.

Agréable à vivre et à la météo idéale, ce n’est pas pour rien que cette ville abrite un nombre incroyable de retraités, principalement Britanniques.

En vous baladant dans Jávea, que ça soit dans la vieille ville ou vers l’Arenal, vous entendrez l’accent anglais un peu partout (de quoi vous rappeler la Dordogne 😉).

Une des autres particularités de Jávea, c’est que la ville est située à 90km de l’île d’Ibiza ; on peut même la voir par temps clair !

J’ai fait deux séjours à Jávea. Pour la simple et bonne raison qu’il s’y trouve un des colivings les plus connus au monde, Sun and Co. J’ai passé une partie de mes automnes 2019 et 2020 là-bas, avec d’autres nomades.

Je peux donc dire en toute modestie que je connais plutôt bien la ville ! J’y ai rencontré pas mal de nomades, locaux, et j’y ai surtout fait pas mal d’activités.

Et c’est de ça dont je veux vous parlez maintenant ; sept activités à ne pas manquer à Jávea.

C’est parti !

Faire un tour au marché couvert

Comme beaucoup de villes ibériques, Jávea possède son marché couvert ; El Mercado de Abastos.

C’est un petit marché, dans lequel vous trouverez bars et restaurants tenus par des locaux, boissons et nourritures locales qui vont avec.

Si ce n’est pas l’endroit où vous resterez des heures, c’est le lieu parfait pour trouver un peu d’authenticité tout en fuyant tout ces retraités étrangers. Au Mercado, ambiance typique espagnole assurée.

Aller boire un verre à l’Octopus

Devanture du bar Octopus à Jávea
L’Octopus, à Javéa

L’Octopus, c’était un peu notre repère, au coliving.

Situé à l’Arenal (la plage de sable fin un peu éloignée du centre), ce bar est vraiment atypique. Crachant du rock des années 90, il tranche avec les autres établissements qui longent la plage.

Impossible de le louper ; non seulement grâce à sa musique, mais aussi et surtout grâce à cette image de pieuvre sur son toit visible tout autour.

Que ce soit avant ou après vous être baigné (le bar est à une trentaine de mètres de la plage), ou même (et surtout) en soirée, n’hésitez pas à aller y faire un tour, pour quelque cañas et quelques tapas.

J’ai beaucoup d’anecdotes à raconter sur ce bar, mais ça sera une autre fois…

S’essayer au surf

Du surf sur la Méditerranée ? Et bien oui !

à Jávea (comme à Valence d’ailleurs), on peut surfer ! Alors, certes, ne vous attendez pas à des vagues énormes (quoi que…), mais c’est largement assez pour des surfeurs débutants/intermédiaires.

Tous les jours ne sont cependant pas adaptés au surf ; les vagues sont suffisamment grosses peut-être 2 ou 3 jours par semaine. Le reste du temps, le stand-up paddle et le kayak restent des options 😉

Si vous voulez prendre des cours de surf à Jávea, je vous conseille cette école.

Voir le coucher de soleil depuis l’Ermita

Coucher de soleil depuis l'Ermita de Jávea en Espagne
Coucher de soleil depuis l’Ertima de Santa Lucia

S’il y a bien quelque chose qui me manque, c’est de voir le coucher de soleil depuis l’Ermita de Santa Lucia.

L’Ermita, c’est une petite chapelle au sommet d’une petite colline, accessible après une petite rando.

À 20 minutes du centre de la vieille ville, il serait dommage de ne pas y aller pour admirer le coucher de soleil depuis la chapelle.

C’est d’ailleurs de l’Ermita que j’ai pris la photo qui illustre l’article, photo sur laquelle peut y voir le mont Montgó (dont je parlerai dans la suite de l’article).

J’avais pour habitude, lors de mes envies de solitude, de grimper en haut de la colline et de regarder le soleil se coucher à l’horizon tout en buvant une canette de Turia…

Manger des tapas à La Rebotica

Assiettes de tapas à la plage de Jávea
Des tapas et des cañitas… Comment dire non ?

Ha, La Rebotica… Là-bas aussi j’ai tant de souvenirs.

De tous les restaurants de la vieille ville, c’est peut-être celui que je conseille le plus. Autant pour le menu que pour le sourire de Mari Carmen…

Si vous voulez manger des tapas, c’est l’endroit ! Légumes frits, calmars, sardines, … Vous trouverez forcément quelque chose de bon !

Et juste après, dirigez-vous vers le Triskel ou le Ferments pour quelques bières.

(Et passez le bonjour à Mari Carmen si vous y allez…)

Louer un vélo et parcourir la côte

Photo de la mer de la Costa Blanca
Photo prise à Altea, au sud de Javéa, un 18 décembre…

La Costa Blanca est réputée pour ses plages et ses paysages. Et, croyez-moi, ce n’est pas une réputation volée !

Louer un vélo est le meilleur moyen de vérifier ça. Côté nord, on peut aller jusqu’à Dénia ; côté sud, jusqu’à Altea (photo ci-dessus), voire Benidorm.

Je vous assure que vos arrêts photo seront nombreux tant les paysages sont sublimes ! Eau bleu-azur ; plages tantôt de sable fin, tantôt de pierres blanches ; pics montagneux verdoyants…

Bref, si vous aimez pédaler, prenez deux jours pour faire la côte à vélo, vous ne le regretterez pas !

Grimper le mont Montgó

J’en parle plus haut dans l’article ; le Montgó, c’est LA chose à faire à Jávea. C’est pour cela que je l’ai choisi pour illustrer l’article.

Culminant à 753 mètres de hauteur, cette petite montagne est visible de partout dans la région. Et le plus intéressant avec ce mont, c’est qu’il a toujours une allure différente en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Droit et pointu de Jávea… Plat et long depuis Dénia…

Par exemple, une autre vue de la montagne, les nuages s’écrasant contre sa paroi :

Vue du mont Montgo, emblématique de Jávea
Une autre vue du Montgó, depuis Jávea

J’ai même appris que dans les années 70, une communauté de hippies vivait près du Montgó, lui prêtant une force mystique… On peut les comprendre !


Bon, avec tout ça, vous voilà prêt pour partir faire un petit tour sur la Costa Blanca !

Si jamais vous y allez, s’il vous plait envoyez-moi des photos !

Et si vous avez d’autres suggestions Espagnoles, laissez un commentaire ! 😊

 

2 réponses

  1. Thinh dit :

    Ça doit être parce que j’ai faim mais ce qui m’intéresse le plus c’est la Rebotica 🤤

  2. […] quand le vent est fort. On aime, ou on n’aime pas. Personnellement, après avoir vécu sur la côte est de l’Espagne, ainsi qu’aux Canaries, j’ai du mal à trouver ce spectacle aussi beau que les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.